Varou, l'annuaire des entreprises,
commerces et artisans dans
le Var et sa région.

Votre Recherche dans le Var
Communiquez
gratuitement !
Vous n'êtes pas encore sur Varou ?
ACCUEIL S'INSCRIRE MEMBRES
ARTICLES CONTACT PLAN SITE
Pour trouver
une adresse
saisissez
à droite
Profitez en !
l'inscription sur
Varou est gratuite.


par exemple :  Coiffeur à Toulon Hôtels Restaurants à Draguignan Location saisonnière
 
Guide de recherhce par villes et villages du Var
Guide de recherche par villes et villages du Var
Liste complète des villes >>
Guide de recherhce par villes et villages du Var
Guide par activités et établissements sur le Var
Liste complète des activités >>
Guide de recherhce par villes et villages du Var Guide de recherhce par villes et villages du Var
La sélection Varou de la semaine
Dernier inscrit >>
Ça vaut la visite >>
Coup de pouce >>
Comment être visible sur l'annuaire Varois?>>
 

Pourquoi pas la maison bois ?

2008-09-27

 

Le bois, un matériaux de construction

Dans la construction, le bois souffre de préjugés défavorables, infondés la plupart du temps et de freins culturels attachés à sa durabilité, son comportement face aux agressions naturelles (biologiques, le feu, le soleil …)
Ce site reprend certains préjugés simplistes, contribuant ainsi à inverser cette tendance et à offrir un éclairage moins caricatural sur la filière bois.

Il suscite des échanges d’avis, concourt à apporter des réponses pratiques, économiques ou passionnelles, en proposant, en toute humilité, des explications synthétiques sur la construction en général et le bois en particulier ; un éclairage sur un concept qu’on imagine à tort nouveau, qui en définitive est resté dans l’ombre pendant des lustres pour être regardé aujourd’hui avec plus de justesse et de lucidité, pour ne pas dire de « sagesse ».
 

Le choix d'un matériau naturel

Robuste : il est technologiquement très performant. Sa structure alvéolaire lui confère de nombreuses qualités : résistance mécanique, souplesse aux chocs et à la déformation. Le bois est parfaitement adapté aux constructions dans les zones à risques et les zones sismiques. Ses performances sont meilleures que celles du béton armé, voire même, celles de l’acier dans son rapport poids/résistance mécanique.

D’avenir : c’est aujourd’hui le seul matériau de construction provenant d’une source naturelle et renouvelable : la forêt. Plus on utilise de bois, plus la forêt française se développe. A l’heure actuelle, elle produit 1,5 fois notre consommation.
Contrairement à une idée reçue, la forêt française n’est pas menacée : sa superficie progresse chaque année de 30 000 hectares, soient les forêts d’Orléans et de Fontainebleau réunies. De 8 millions d’hectares en 1810, elle est passée à 11 en 1944 et 14 aujourd’hui. La France se situe au 3ème rang de la CEE pour la superficie de sa forêt et au 1er en ce qui concerne sa diversité.

Léger : mais surtout très résistant. A structure équivalente, le bois est un matériau 7 fois plus léger que le béton. En compression, il est plus résistant, mais surtout 12 fois plus isolant. La légèreté du bois permet de substantielles économies sur le poste « fondations ».
Une structure bois accueille beaucoup mieux les mouvements du sol et ne présente pas de fissurations. Par ailleurs, son faible poids permet de construire sur des terrains instables, à forte déclivité, exigus ou enclavés, qui conviennent mal aux constructions traditionnelles.

Pérenne : la maison en bois souffre d’une image de maison haut de gamme, inaccessible, jugée à tort peu durable. Le syndrome de la maison des 3 petits cochons fait encore des ravages dans les esprits : une réaction pavlovienne qui associe le bois à l’éphémère. C’est oublier un peu vite que les ouvrages en bois ont traversé les siècles, sur les lacs, dans les marécages, les terres arides et les océans, depuis que l’homme est descendu de l’arbre.

Les plus vieilles constructions du monde sont le plus souvent construites en bois : temples japonais du VII ème, églises norvégiennes du XII ème ou constructions à pans de bois du Moyen Age. Le bois est un matériau naturel et biodégradable, durable à l’infini, comme le prouvent les structures en bois retrouvées parfaitement intactes dans des tombeaux égyptiens vieux de plus de 3500 ans. Il est possible d'affirmer que le bois est pratiquement éternel.

Elégant : une structure en ossature en bois peut être habillée avec tous les revêtements (crépi, bardage bois ou synthétique, brique, pierre, verre…).Une extension en bois sur une structure traditionnelle maçonnée donnera une forte identité au projet ; un cachet authentique à l’ensemble de la prestation. Il est le matériau qui se marie avec tout, en donnant une plus
value esthétique et économique réelle. Au reste, une architecture en bois s’intègre parfaitement à tous les environnements : urbain, rural, montagnard, maritime.

Noble et vivant : Le bois est chaleureux, vivant et ne transmet ni la chaleur ni le froid. L’acier rouille, le béton s’effrite, l’enduit noircit. Le bois, lui, prend sa teinte grisonnante naturelle, sauf s’il reçoit une lasure ou un traitement anti-UV. Un mur défraîchi est laid, un bois laissé à l’état naturel est justement « naturel ».

Consensuel : L'ossature bois permet de fantastiques expressions architecturales, tant dans les formes que dans l'aspect : tous les revêtements extérieurs sont possibles. Intégrer un matériau naturel dans les villes permet d'humaniser l'urbanisme de façon durable. Le bois est respecté spontanément, il est peu sujet au vandalisme, calme l'agression sociale et fait l’unanimité sur son intégration dans l’environnement.

Il fait gagner des mètres carrés : pour une isolation et une surface hors œuvre nette équivalente, l’ossature bois fera gagner entre 8 et 12% de surface habitable par rapport à une structure maçonnée, ce qui correspond à l’épaisseur des parpaings ou des briques multipliée par tous les linéaires de murs : 12%, c’est une chambre en plus…

Les maisons bois sont parfois plus chères parce que plus grandes et plus complexes.

Une étude réalisée en 2003 pour le compte du CNDB (Centre National pour le Développement du Bois) à la demande des organisations professionnelles, a démontré que 85% des maisons individuelles construites en bois en France (soit 3800 sur les 4500 à l’époque) en secteur diffus et privé, le sont par des Maîtres d’Ouvrages particuliers de classe moyenne et pour leur majorité, de classe supérieure.
Il est donc tout à fait normal que le prix de ces maisons soit relativement plus élevé, puisqu’elles sont plus grandes et plus généreuses dans leur distribution. De surcroît, elles utilisent pour la plupart, des composants de gamme plus élevée et sont souvent réalisées par des architectes. Ajoutons que ces maisons sont bien souvent uniques et sur mesure.


Certains professionnels de la construction de maison bois estiment que le positionnement de ce marché sur ce segment de classes moyennes et supérieures est certainement plus intéressant en termes de rentabilité ; proposer des maisons en bois aux couches sociales moins favorisées, vulgariserait ce matériau en dépréciant son image de produit haut de gamme.
En définitive, entretenir l’idée que le bois est cher n’est pas pour déplaire à tout le monde … 

 

Bord gauche Boutique varoise en ligne Boutique varoise en ligne
Découvrez des commerces aussi dynamique dans leur ville que sur internet >>
Separation Quel temps fait-il dans le Var ? Quel temps fait-il dans le Var ?
L'indispensable météo Var et région Paca sur Météo Consult >>
Separation Tourisme et découverte dans la région du Var. Tourisme et découverte
dans la région du Var.

Retrouvez les adresses utiles pour composer vos sorties dans le département varois >>
Bord droit
Recherchez un article

N'affichez que les articles en rapport avec :
 
Haut de page Varou.com 2007 - Tous droits réservés Varou.com
Accueil - S'inscrire - Membres - Article - Contact - Plan du site - Mentions Légales